Terminus - Jonathan Theroude


Vincent Kaplan avait tout pour être heureux. Une situation professionnelle, une vie de couple épanouie et une fille merveilleuse. Mais il a tout foiré. Par faiblesse. Ou par vanité. Ou par stupidité peut-être... Une lente descente aux enfers commence. Mais la vie est faite de rencontres. Parfois salvatrices. Une lente remontée vers la lumière s'opère alors. Non sans difficulté. Non sans doute. Non sans appréhension. Le prix du chemin de la rédemption. Peut-être... Il renoue, doucement, avec tout ce qu'il a perdu. Et des ténèbres surgit la lumière. D'abord une faible lueur d'espoir. Ensuite, une folle promesse de retrouvailles avec sa fille, Marie, perdue de vue depuis si longtemps. La vie est faite de rencontres. De bonnes et de mauvaises. Au bon moment ou au mauvais moment. Pour le meilleur et le pire. Pour le meilleur ou le pire. Un roman noir très bien écrit qui vous emmènera vers une fin saisissante.


  • Catégorie : Littérature adulte
  • UGS : 978-2-490288-00-7

Prix :18


ACHETER

Description

Vous procurer la version numérique (6,99€)


Extrait

Nadine ne pouvait pas passer inaperçue. En plus d’être moche, elle avait le vocabulaire d’un routier et le timbre de voix de Marie-Anne Chazel dans Le père Noël est une ordure. Pourtant, Vincent avait beaucoup d’admiration pour cette femme courageuse, joyeuse et encore en vie malgré ce qu’elle avait subi. Son grand-père, ses parents, ses frères et ses oncles lui avaient infligé les pires souffrances depuis sa tendre enfance. À quinze ans, elle avait fui la maison et trouvé refuge auprès d’un homme qui était devenu son mari. Une idylle qui prolongea son séjour en enfer. Son époux était un alcoolique, un bon à rien, incapable de mettre un pied devant l’autre pour aller chercher du travail. Il l’humiliait un peu plus chaque jour, comme lorsqu’il lui imposait d’ôter tous ses vêtements pour faire le ménage. Il lui était arrivé de se faire rouer de coups, juste pour avoir oublié de mettre le pain sur la table. Elle aurait pu se suicider, s’il ne l’avait pas mise enceinte à chaque fois qu’il l’avait violé. Elle avait eu cinq garçons qu’elle avait éduqués du mieux qu’elle avait pu, sans mode d’emploi. L’alcool fut son unique échappatoire, jusqu’au jour où elle avait décidé qu’il était allé trop loin. Il avait battu presque à mort son petit dernier, Jason, après avoir découvert son homosexualité. Ce soir-là, elle était seule, apeurée et incapable de stopper ce déferlement de haine et de rage que subissait son fils. Dans un instant de lucidité ou de folie, elle avait laissé son instinct la guider.


Format : 129mm x 198 mm

Nombre total de pages : 221

Couverture : Souple

Reliure : Dos carré collé

Pelliculage : Mat

ISBN : 978-2-490288-00-7