Seule la haine - David Ruiz-Martin


Elliot est intelligent. Elliot est sensible. Elliot a quinze ans aujourd’hui. Elliot a tout pour être heureux. Mais Elliot a vécu un drame. Elliot est dévasté. Elliot cherche des réponses… … alors Elliot s’est pointé avec un flingue chargé. Persuadé que Larry Barney, psychanalyste spécialisé dans les troubles de l’adolescence, est responsable du suicide de son frère, Elliot, quinze ans, se présente armé dans son cabinet. Séquestré, Larry n’a d’autre choix que de laisser le jeune homme lui relater les derniers mois. Mais très vite, c’est l’escalade de l’horreur : Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l’abject et de l’inhumanité. Au fil du récit, tandis que les détails se succèdent, une seule idée l’obsède : celle de s’en sortir, à tout prix…


  • Catégorie : Littérature adulte
  • UGS : 978-2-490288-99-1

Prix :19


ACHETER

Description

Extrait

— Le dénouement approche, Larry. Vous n’avez toujours pas de nom à me donner ?

Sa posture au-dessus de mon fils, son bras valide tendu maintenant fermement l’arme, me démontre qu’il se tient prêt à tirer. Tout comme le mien, le visage d’Elliot paraît congestionné. Et tout comme moi, il a les yeux humides, mais pour des raisons différentes. Nos certitudes divergent. Comme un choc des convictions. Une lutte entre le bien et le mal.

Mais lequel de nous deux incarne le mal, au final ?

Je masque mon calvaire en serrant les dents et tente en vain de dénicher cette parcelle de bonheur qui éclairait ma vie et qui a fini avec le temps par disparaître. Le soleil émerge paresseusement des nuages et un rayon illumine la rue qui nous fait face. Je ne suis plus moi-même. Je tousse. Je me répugne.

Le nom qui trône au bout de mes lèvres et que je m’apprête à lui offrir me pose un cas de conscience qui j’en suis certain, me poursuivra longtemps.

Sam est mort et d’une manière ou d’une autre, Brad le sera bientôt.

En réalité, il me dévorera et je ne m’en remettrai pas.

Où sera ma place après ça ? Quel sera mon rôle ?

Une sorte de dégoût interne s’agrippe au creux de mon ventre. Il empêche toute réflexion sensée et cette inaction me torture. J’observe le barillet du revolver et réfléchis. Il comporte sept orifices. Il reste donc trois balles. Trois balles... et nous sommes trois, ici. J’avais l’arme en main tout à l’heure. Et comme un idiot, j’ai laissé Elliot me la reprendre. J’aurais pu... en finir. J’aurais voulu... en finir. Mettre un terme à tout ça. À nous trois. Tromper nos blessures. Stopper nos souffrances respectives d’une simple balle dans la tête... et soulager mon fils d’un avenir à présent compromis...


Format : 210 X 140 mm

Nombre de pages: 240

Couverture : Souple

Reliure : Dos carré collé

Pelliculage : Mat

ISBN : 978-2-490288-99-1