Qui a tué Jane Mas - Magali Vanhoutte


Dans une déchetterie de la métropole lilloise, on retrouve dans la benne à jouets le cadavre d’une adolescente portant une tenue gothique extravagante. Le lieutenant Adrien Carpentier, féru de musique et de vidéo, découvre que la victime est la réplique parfaite de la chanteuse Jeanne Mas dans l’un de ses clips. La fille a été droguée aux anxiolytiques puis rouée de coups. Qui a cassé sa jolie poupée avant de l’abandonner dans le container à jouets ? Qui a tué Jeanne Mas ? Un thriller psychologique et musical, enchaînant des scènes de crime aux allures de Top 50, entre le délire pop insouciant des années 80 et le tourbillon infernal d’une nostalgie meurtrière. Après deux polars signés Magali Le Maître, Magali Vanhoutte propose un nouveau thriller psychologique décalé. Après avoir enseigné durant dix ans auprès des enfants du voyage, des enfants en situation de handicap et en maternelle, elle est lauréate du Printemps des Poètes en 2011 et se consacre depuis à l’écriture : romans, recueils de poésie, scénarios, articles de presse culturelle, légendes d’ouvrages photographiques, comptines, slams, contes et nouvelles.


  • Catégorie : Littérature adulte
  • UGS : 978-490288- 97-7

Prix :19


ACHETER

Description

Extrait

Il s’activa aux fourneaux, répétant avec application les gestes de sa mère, puis mit le couvert pour deux sur la table en formica, sans omettre le pot de cassonade dont Martine abusait avant que la vie ne la prive d’appétit. Ce soir, elle ferait un effort. Pour lui. Pour son Johnny. Tout était prêt. Le pain se trempait dans le lait, puis dans les œufs juste avant cuisson, quand tout le monde était à table, afin de le déguster bien chaud et pour que la cassonade fonde dessus. Il était donc temps de réveiller Martine.

Johnny monta les escaliers jusqu’au premier étage et ouvrit délicatement la porte de gauche. Il espérait trouver sa mère assise avec un livre. Quand elle ouvrait un roman ou qu’elle regardait un film, c’est qu’elle se sentait un peu mieux. Elle affectionnait les histoires à l’eau de rose et les comédies romantiques, qui déclenchaient chez elle larmes et sourires de façon égale. Son acteur fétiche était Patrick Swayze, le beau fantôme de Ghost et le danseur de charme de Dirty Dancing, qui murmurait à sa partenaire ainsi qu’à l’oreille de chaque téléspectatrice affolée : « On laisse pas bébé dans un coin ». Mais Patrick Swayze ne tenait pas compagnie à Martine ce soir. La pièce était plongée dans le noir. Seule la lumière du palier l’éclairait quelque peu. Il devina la frêle silhouette de sa mère recroquevillée sous le couvre-lit à froufrous bleus et vint s’asseoir à ses côtés, précautionneux. Il allait poser la main sur le bras dénudé de la femme quand il suspendit son geste.

Soudain il avait froid. Froid à l’intérieur. Froid comme elle, lui susurra une petite voix.

Alors il sut.

Il sut qu’il aurait froid. Ce soir, et tous les autres soirs.

Il sut qu’il serait seul. Demain, et chaque autre demain.

Il sut qu’il aurait peur. Comme toujours, mais plus que jamais.


Format : 210 X 140 mm

Nombre de pages: 310

Couverture : Souple

Reliure : Dos carré collé

Pelliculage : Brillant

ISBN : 978-2-490288-97-7