L'amant chocolat - Hélène Valentin


Elsée Sète est poète… et elle est beaucoup trop ronde. Persuadée qu’aucun homme ne fera partie de sa vie, elle habite au bord d’un marais pour travailler dans la solitude. Mais un jour, un chocolatier emménage dans la maison d’à côté et va lui faire découvrir son corps sous un autre jour. Ce n’est pas lui qui va la caresser, c’est le chocolat. Et le chocolat va la surprendre, lui parler d’elle... Un roman qui parle de l’être humain capable d’aimer la vie à en mourir, quelle que soit son apparence. Un roman qui oscille entre passion et gourmandise, sous des formes aussi troublantes pour le corps que pour l'âme de celles et ceux qui, un jour, seront soumis à la tentation de plaisirs inconnus.


  • Catégorie : Littérature adulte
  • UGS : 978-2-490288-89-2

Prix :17


ACHETER

Description

Extrait

Je porte un bustier sans manches ni bretelles. Je déteste cette tenue, je déteste être assise sur ce tabouret, je ne suis absolument pas à l’aise dans ce corps et je suis à deux doigts de m’enfuir en claquant la porte.

― Ça va ? Vous vous sentez bien ? me demande Finch.

― Tout à fait bien, merci.

Il a posé une brique de chocolat dans une casserole en cuivre, commence à la faire fondre, rajoute quelques épices et prend la température avec un thermomètre à sucre, d’après ce que j’ai compris. 

L’arôme qui s’en dégage est absolument envoûtant. Je crois qu’il y a de la cannelle mais je ne pose aucune question sur les étapes de son travail tant je suis nerveuse.

― C’est parfait, annonce-t-il.Il s’approche avec le récipient.

― Prête ?

― Moui.

― Vous n’avez rien à craindre, mademoiselle. Rien du tout.

Cette fois, le comptoir ne nous sépare pas.

Il se penche et sent ma nuque, mes cheveux, il m’absorbe.

― Votre odeur est incroyable, mademoiselle Sète, elle est indescriptible vous savez, impossible à classer dans aucun registre. Et cependant elle est là, délicate, naturelle, merveilleuse.

Tu m’étonnes ! Il sait très bien ce que ses mots ont comme portée sur moi ! Si je ne savais pas ce que le terme « électrochoc » englobait jusqu’ici, je crois que je viens d’en saisir la portée. Je jure que rien n’était prévu et que je ne m’attendais pas à ça ! Il y a seulement quelques jours, je n’étais qu’une poétesse en habits déchirés et voici que je bascule du côté d’une force plus puissante que tout ! Tout ce que je ressens pour lui est en train de sortir par mes pores ! Qui plus est, ce calculateur sait garder la distance qu’il faut, sans me toucher, cette infime distance qui ne fait que rajouter au désir.

― Attention je vais commencer. Tendez le bras, je vous prie.

Il étale le chocolat à l’aide d’une spatule. Il est effectivement tiède, sa texture est aussi douce que du lait de toilette. Quand il l’applique sur ma peau, j’éprouve cependant un sentiment de dégoût car ce n’est pas du lait. Le plus consternant est que des gens vont manger ça. La notion de cannibalisme m’effleure, puis celle d’empoisonnement. Je tente de me raisonner.


Format : 127 x 178 mm

Nombre de pages: 166

Couverture : Souple

Reliure : Dos carré collé

Pelliculage : Brillant

ISBN : 978-2-490288-89-2