Tristan Paulette


Tristan Paulette
Romans

Ma vie d’avocat ne me laissant que peu de temps, j’écris la nuit, de préférence après minuit. J’aime ces heures particulières du fond de la nuit. Ce qui ne m’empêche pas de noter mes idées à toute heure du jour, dans l’un des carnets que j’emporte partout, pour éviter de les perdre. Sinon, je n’ai ni rituel ni manie ; je fuis les deux ! 

J'ai écrit ce texte sur un coin de bureau, parce qu'il ne demandait qu'à sortir. 


Les lecteurs en parlent