La Plume : les lecteurs en parlent


J’ai clairement été bouleversée par ma lecture, les mots me manquent même après plusieurs heures du mot final. C’est la première fois que je découvrais la plume de l’auteure mais je suis conquise, elle m’a emportée dans cet univers fort en émotions sur un sujet difficile."

La bibliothèque d'ElodieLa chronique ICI

Je vous conseille vivement cette lecture, même si elle n’est pas facile, elle reflète les maux de notre société. Ayant moi-même une ado à la maison, je lui suis proposé à la lecture car il est important pour ces générations de se rendre compte du mal que l’on peut faire à autrui."

Amoureuse des livresLa chronique ICI

La Plume est un roman engagé qui nous donne à voir le piège qui se referme sur Charline, atteinte d’anorexie. Sur des préoccupations très actuelles, une très belle ode à l’amour et au courage, à la résilience, dans le monde parfois impitoyable des adolescents Merci Mélanie, ce livre est porteur d’espoir et extrêmement émouvant ! Je le recommande à tous sans exception !"

Fahrenheit 452La chronique ICI

Une lecture pleine d'émotions, une plume fluide et des mots qui touchent, ceux de Mélanie Daniel. Une belle rencontre livresque, merci pour ce cadeau qu'a été la lecture de ton livre."

Les grimoires de LaurieLa chronique ICI

Un défi assez délicat parfaitement réussi par l’auteure ! Cette lecture nous ouvre les yeux sur tellement de sujets. La plume de l’auteure est simple et captivante, je n’ai pas eu de mal à rentrer dans l’histoire malgré le sujet assez dur ! Je suis vraiment heureuse d’avoir lu ce roman !"

Read with JustineLa chronique ICI

Mélanie Daniel offre une sensibilité, des émotions au scalpel, une plongée dans l’obsession des anorexiques... Ce livre a le mérite de décortiquer, par petites touches, la lente montée en puissance du désespoir derrière une façade la plus lisse possible. Je pense que les parents devraient le lire, non pour se faire peur mais pour approcher les mécanismes de déni qui peuvent être mis en place par des adolescents."

La Lectrice CompulsiveLa chronique ICI