Ineffaçables : les lecteurs en parlent


Un ÉNORME coup de ❤️ ! Clarence nous offre, par l’intermédiaire de sa plume détaillée, une visite guidée de Bruxelles comme si nous y étions. Et en bonus des petites expressions belges ...On ressent l’énorme travail de recherches pour ce roman ! Un thriller noir bien mené et addictif ! Vous ne regarderez plus le street art de la même façon"

Nath a luLa chronique ICI

Verdomme !!! Je pense que nous tenons là la nouvelle reine du thriller belge !!! Dès les premières pages, j'ai été captivée par cette histoire et je ne l'ai plus lâchée jusqu'à la fin. Clarence signe un thriller percutant, glaçant, passionnant qui restera très longtemps gravé dans ma mémoire. Avec ce deuxième roman d'une qualité exceptionnelle, Clarence s'impose comme une référence dans le monde du thriller contemporain."

Les lectures de Florelle et RobinLa chronique ICI

Incomparable et incommensurable INEFFAÇABLES : dans les rues de Bruxelles, levant les yeux sur les fresques sexuelles, Clarence Pitz livre le thriller que tout le monde rêve de lire !"

Branchés CultureLa chronique ICI

Totalement envoûtée par cette atmosphère et par l’originalité de l’histoire. Ce polar est parfaitement documenté, assez détaillé sans lasser le lecteur et j’ai beaucoup apprécié la fluidité de l’écriture de Clarence que je lis pour la première fois."

Pause polarsLa chronique ICI

Clarence Pitz est professeur d'anthropologie et d'histoire de l'art et je tenais à le préciser parce que à mon avis ceci est l'un des gros points fort de cette histoire. Elle ne lésine pas sur les infos, sur les détails de ces deux milieux, ce qui n'alourdit absolument pas le texte mais qui au contraire lui apporte une profondeur d'une intelligence palpable. Encore un coup de cœur pour moi pour cette auteure au talent grandiose !"

Les voyages littéraires de SalemLa chronique ICI

Aucun temps mort dans cette « visite » de Bruxelles. Et quelle fin !!!! En bref : Un énorme coup de cœur !!! Je connaissais ton talent, Clarence (La parole du chacal) mais là franchement, tu as fait très fort !!! Un livre impossible à lâcher avant la fin. Pour les amateurs du genre, il ne vous reste qu’une chose à faire : vous procurer ce petit bijou !"

Corinne BertrandLa chronique ICI

Amateurs de polars, ce roman est fait pour vous ! Il combine une écriture fluide, efficace et une intrigue forte, à rebondissements. Un titre qui fait référence à de nombreuses notions ineffaçables et nous touche au plus profond de notre être ! En bref, un thriller policier très dur, mais aussi très profond à lire d’urgence !"

Fahrenheit 452La chronique ICI

J’ai tellement de choses à dire sur cet exploit. J’ai rarement ressenti cette admiration et cet ahurissement face à un tel accomplissement. L’auteure a su créer et monter une intrigue fascinante et originale. Son roman est riche sur tous les axes."

Sang pagesLa chronique ICI

L'écriture de Clarence s'est affirmée dans ce second livre. Elle gagne justement en finesse et en clarté. C'est limpide comme une gorgée de bière, avec quelques teintes d'amertume qui sont un délice pour le palais du lecteur. La force de Clarence réside dans le fait qu'elle vous pique par son écriture pointue, tout en vous donnant à manger des douceurs d'humour pour faire passer le tout. Méfiez-vous, cette nana a beaucoup de talent."

Danino GarnaultLa chronique ICI

Arrêtez tout ! Prenez une bière et écoutez moi... Je dois vous parler d'un polar aux qualités rares... qui m'a scotchée à mon canapé ! Bravo, jamais personne avant toi ne m'avait fait ressentir autant d'émotions diverses et contradictoires à la lecture d'un roman noir... Tu as un véritable don, pour moi, tu es incontestablement la reine du thriller belge et je me demande maintenant comment je vais faire pour patienter jusqu'au prochain...Je suis bluffée, ce livre a TOUT... Je ne peux que vous conseiller de le dévorer, c'est une pépite, qui ne s'effacera jamais de votre mémoire... Et oui vous verrez, bien des choses se révèlent être Ineffaçables..."

La Kasa De PapelLa chronique ICI

Mais ne vous y trompez pas ! Car c’est là tout l’art du Belge : personne ne le prend au sérieux, pourtant l’intrigue est parfaitement maîtrisée de bout en bout, crédible et efficace. De la noirceur a l’état pur ficelée de main de maître et contée avec la légèreté qui sied à l’accent belge. J’ai adoré !"

Mes Lectures du DimancheLa chronique ICI

Et du coup, j'en pense quoi ? Je crois que tout a déjà été dit sur ce livre mais je vais essayer d'aller droit au but : c'était un PUTAIN DE COUP DE CŒUR ! Clarence n'y va pas par quatre chemins. La plume est brute, claire et précise. Verdomme, quel page-turner !!! Mais malgré toutes les horreurs décrites, je me suis surprise à sourire de temps en temps. L'auteure manie l'humour avec parcimonie et c'est parfait ! Tout ça pour dire que ce livre est complètement fou ! Avec une fin ... 🤯"

Les Lus de SoLa chronique ICI

Le style de Clarence s’affine. C’est très bien écrit et se lit avec plaisir. L’enquête est parfaitement bien ficelée. Quant au final… elle m’a bien bluffée, j’ai pataugé dans la choucroute jusqu’au dénouement. C’est magistral !!! On peut même y déceler de la poésie si on sait « regarder ». Certaines scènes sont un peu difficiles je pense pour les âmes sensibles mais on passe vite dessus."

Les Plumes NoiresLa chronique ICI

J'ose maintenant espérer que jamais deux sans le troisième permettra à celle qui est professeur d'Anthropologie et d'Histoire de l'Art, Clarence Pitz, d'imprimer son empreinte dans la sphère des meilleurs auteurs de thrillers, comme d'occuper dans un proche avenir la place de la plus haute des cristaux composant l'Atomium, l'avenir le dira."

Laurent FabreLa chronique ICI

Tout est savamment monté dans les moindres détails et sans aucune faille. La plume est délicieuse. Les dialogues sont brillamment tenus (et c’est loin d’être une évidence). Le rythme est effréné, mais sans abus. Le récit est riche en dehors de l’intrigue puisqu’elle nous emporte dans ses notions d’anthropologue (sa formation) dans les dédales du Street Art et la perversion de notre monde. L’humour est omniprésent et c’est clairement un plus. Le suspense est managé avec brio en te faisant languir avant chaque révélation, chaque description ou chaque résultat. Tout est donné au compte-gouttes pour mettre tes nerfs à rude épreuve. Le final est explosif sans aucune anicroche, c’est subtil et original."

SangpagesLa chronique ICI

Quelle claque je viens de me prendre avec ce livre. L’atmosphère bien belge nous prend aux tripes dès le départ, des détails géographiques au surnom typiquement bruxellois, tout est agencé pour nous mettre dans cette ambiance très rapidement. J’ai découvert l’existence de certains lieux alors qu’en tant que Belge, je devrais les connaître… Je ne verrai plus jamais Bruxelles de la même façon qu’avant. Et puis je suis arrivée à la fin du récit et là … wouaw... Cela faisait vraiment bien longtemps que je n’avais absolument pas vu la fin arriver… Je me suis fait avoir comme une petite bleuette…"

Accro aux livresLa chronique ICI

Ne soyez pas réticents au vu du nombre de pages, ce thriller est tellement captivant et bien structuré que vous ne verrez pas les pages défiler. Il n'y a pas d'avance, tirez votre plan pour vous le procurer, il ne peut mal que vous vous ennuyez. (Traduction: Il n'y a pas le choix, débrouillez-vous pour vous le procurer, il n'y a pas de danger que vous vous ennuyez)."

Nathalie FriquetLa chronique ICI

Clarence ne s’interdit rien. Elle fait preuve d’une profonde noirceur et n’hésite pas à nous remuer quand il s’agit de violence. D’aucun pourrait trouver cela rude, presque gratuit mais elle le fait avec des nuances de belgicismes et dilapide aux bons moments la petite dose nécessaire d’humour, ce petit décalage belge qui fait que nos voisins sont attachants. C’est donc un roman dur, tant sur l’approche que sur le contenu. Ineffaçables se révèle attachant au fil des pages. Qui aurait cru que derrière cette chevelure blonde se cachait une top auteur qui signe avec ce second roman, un ouvrage qui m’a conquis."

NigrofaliaLa chronique ICI

Une plume absolument magnifique, efficace et surtout très fluide sur un texte aéré font de ce livre une lecture vraiment agréable et envoûtante. L'intrigue est addictive et les personnages sont attachants. Et alors que dire de la chute ? que penser du final ? Un feu d'artifice. On en prend plein les mirettes, ça part dans tous les sens et tout plein d'indices se rassemblent comme les pièces d'un puzzle pour former un conclusion qui vous laisse sans voix. Etant habituée des thrillers, j'ai quelque fois quelques idées sur la fin mais alors là l'auteure a fait fort, on a l'impression qu'elle a été puiser dans les moindres recoins de son cerveau pour en retirer le meilleur. Chapeau Bas Madame PITZ."

Livrement-KaLa chronique ICI

Qu’est-ce que j’ai aimé cette visite sanglante de la ville de Bruxelles (ou comment trouver une phrase d’accroche bien creepy !). Clarence Pitz est une auteure belge qui signe, avec Ineffaçables, son deuxième roman, et j’espère pas le dernier. La fin, au suspense intense, m’a tenue en haleine comme il faut ! Bref, un roman et une auteure à découvrir et à suivre !"

L’œil de LucioleLa chronique ICI

Retours de lecture"

Les avis sur BabelioICI

Retours de lecture"

Les avis sur AmazonICI

Retours de lecture"

Les avis sur Book.NodeICI